Amérique : Chrysler building

Chrysler Building
Building

Grâce à sa flèche brillante fabriquée en acier inoxydable et sa forme spécifiquement Art Deco, le Chrysler building est de loin plus magnifique des immeubles de New York. Voyage aux états-unis, n’oubliez pas les extraordinaires gargouilles.

Ce qu’il faut connaître sur le Chrysler building

La construction du Chrysler building est dirigée par le président de la société automobile Chrysler William Van Alen, s’est étalée entre 1928 et 1930 et il a ouvert ses portes le 27 mai 1930, un an avant l’Empire State building.

À son ouverture, il était le bâtiment le plus haut au monde jusqu’à la construction de l’Empire State building, qui est encore le plus haut gratte-ciel de la ville aujourd’hui à partir des attentats du World Trade Center. Le bâtiment a été confirmé National Historic Landmark le 8 décembre 1876. Il a été rénové en 1978. Le Chrysler building contient 77 étages et estime très exactement 319 mètres de haut. Il est placé à l’intersection de la Lexington Avenue et de la 42 ème rue, dans le quartier de Midtown, à Manhattan. À présent, l’immeuble n’est plus à Chrysler pourtant à un fond d’Abu Dhabi. Le Chrysler building a néanmoins gardé son nom d’origine.

Que découvrir devant le Chrysler building ?

L’architecture du Chrysler building prend son idée dans l’automobile. Remarquez au 31 ème étage ces agréables répliques de bouchons de radiateur. Au 61 ème étage, les étranges gargouilles sont en vérité les aigles qui décoraient les capots de Chrysler de l’époque. Ils sont en charge de veiller sur New York. La flèche construite en acier inoxydable est l’autre point caractéristique du Chrysler building. Celle-ci est creusée de petites fenêtres triangulaires. Le soir sorti, le Chrysler building s’éclaire de manière à la fois discrète et exceptionnelle. La flèche est décorée de néons blancs produisant un effet extrêmement parfait.