Une promenade à Empire State Building

Empire State Building
State Building

Symbole colossal de New York à l’égal de la statue de la Liberté, l’Empire State Building est l’un des plus élevés immeubles du monde. Créé par le cabinet Shreve, Lamb & Harmon Associates, l’Empire State Building est un édifice de type Art Déco avec sa silhouette en forme de gradins.

La fabrication de l’Empire State Building

Les travaux de fondation commencent le 22 janvier 1930. La fabrication évolue au rythme extraordinaire de 4,5 étages par semaine.

L’Empire State Building est terminé un an et un mois plus tard, un record en la matière. Il devient donc l’immeuble le plus élevé du monde avec une longueur de 381 m, 449 m avec l’antenne, un record vaincu depuis. Terminé en pleine crise, après le krach boursier de 1929, les 102 étages de bureau souffrent à trouver preneur. Le building est, en effet, appelé The Empty (vide) State Building. Bizarrement, c’est un film qui va préserver la performance commerciale de l’immeuble.

La caractéristique spécifique de l’Empire State Building

En 1933, King Kong trouve une immense réussite en salle. La scène dans laquelle le gorille colossal grimpe l’Empire State Building devient une scène d’anthologie du cinéma et participe à redorer la face du bâtiment. À présent, l’Empire State Building est le signe de la prospérité économique des États-Unis. Ce building est aussi une destination plus visitée. Les terrasses d’observation, au 86e et aux 102e étages, donnent une agréable vue panoramique sur New York. Par temps clair, il est faisable de regarder à plus de 100 km à la ronde, la terrasse du 86e étant placée à 320 m de hauteur. Chaque année, ce ne sont pas moins de 3,5 millions de personnes qui arrivent choisir ce paysage. Bref, sachez que l’Empire State Building est, d’après l’American Society of Civil engineers, l’une des sept merveilles du monde moderne.

PARTAGER