Thaïlande : Découverte de l’endroit archéologique de Ban Chiang

    Ban Chiang
    ban chiang à Thailande

    Trouvé de manière peu commune en 1966 par un américain, cet endroit est venu modifier ce que nous connaissions de la préhistoire asiatique. Il fut inscrit au répertoire du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1992. La découverte du site en met plus d’un perplexe. D’après la légende, un jeune américain du nom de Stephen Young, qui arrivait au village de Ban Chiang en 1966, aurait tombé sur une racine d’arbre. En analysant le sol, il constate que toute la surface qui l’entourait était dispersée de pièces de céramiques singulières qui lui semblaient très anciennes. Un an après, une équipe de spécialistes constituée d’archéologues de l’université de Pennsylvanie (musée d’archéologie et d’anthropologie) et de Thaïlande débuta les creusements.

    Les éléments trouvés dans l’archéologique de Ban Chiang

    On y trouva bien entendu de quelques pièces de poterie, faisant l’honneur de Ban Chiang

    .Découvrez aussi une quantité considérable d’os d’humains et d’animaux, de pièces de métal et de pierre, de la terre, du charbon, etc. Encore qu’analysés en profondeur au fil des ans, plusieurs de ces éléments restent encore à ce jour un mystère aux yeux des experts.

    La signification de la découverte de site de Ban Chiang

    D’une surface à peu près huit hectares, l’endroit de Ban Chiang a pu découvrir aux archéologues une histoire très différente de celle à laquelle ils étaient familiarisés. En réalité, quelques éléments découverts prouvèrent l’existence d’une civilisation moderne en Thaïlande, et ce, probablement à peu près 3 600 avant Jésus-Christ jusqu’en 200 après Jésus-Christ alors ainsi que l’on croyait l’Asie du Sud-Est dépourvu d’une vie si ancienne. Cette découverte vint modifier le cours des choses et encouragea les scientifiques à analyser en profondeur. À présent, les recherches continuent encore. En même temps, un musée décrivant l’évolution de Ban Chiang sur près de 4 millénaires est ouvert au public.

    PARTAGER