Tourisme mondial : l’Afrique du Nord contribue à la croissance économique

Voyage en Afrique, tourisme mondial, OMT
Voyage en Afrique, tourisme mondial, OMT

Depuis le début de cette année 2017, le tourisme mondial a connu une nette progression par rapport à l’année précédente sur une même période. Il s’agit notamment d’une étude menée par l’OMT ou Organisation Mondial du Tourisme entre janvier et octobre de cette année. En effet, c’est la partie méridionale et méditerranéenne de l’Europe qui en a contribué le plus à cette hausse. Les pays africains situés dans la zone nord ont également épaulé le secteur en question. C’est d’ailleurs l’un des paramètres qui tire vers le haut la croissance économique mondiale.

Bilan des flux touristiques mondiaux entre janvier et octobre 2017

Si l’on se réfère aux chiffres de l’année 2016, près de 1,237 milliards de voyageurs ont parcouru le monde. C’était le continent asiatique qui a stimulé le tourisme mondial à cette époque. Plus de 8% des touristes ont tous voyagé en Asie. Pour l’Europe et le Moyen Orient, ce pourcentage a été au plus bas avec une moyenne de 4% de visiteurs pour chaque région.

Par ailleurs, cette année 2017 a été prospère pour l’Afrique et notamment l’Europe méridionale et méditerranéenne. Sur un intervalle de temps entre janvier et octobre, le tourisme mondial a déjà atteint les 1,12  milliards de touristes. La partie Nord de l’Afrique a progressé de 13,3% selon toujours l’OMT. Et il en va de même pour le continent européen.

Le cas du Moyen-Orient

Depuis 2016, le Moyen-Orient n’a pas attiré tellement de visiteurs. L’étude de l’OMT n’a pas été complètement aboutie par manque de données. Par contre, l’année 2017 notamment les 3 premiers trimestres, a montré que près de 4,7% des voyageurs ont passé par là-bas. Ce qui mettrait cette zone dans la bonne voie dont le Liban, Dubaï, Oman et d’autres encore.

Tout cela démontre en effet que le secteur du tourisme constitue l’un des piliers de l’économie mondiale. Et les chiffres n’ont cessé de croître ces dernières décennies.