Egypte : La mosquée-université d’Al-Azhar

université Al azhar
al azhar

Au début, une mosquée, Al-Azhar d’Egypte est ainsi une université, l’une des plus anciennes universités du monde. Fabriquée en 969, l’endroit du culte a adopté progressivement une dimension nouvelle et s’est fixé tel qu’un haut lieu de l’enseignement islamique traditionnel, d’abord Chiite, ensuite sunnite. Le planning d’éducation à Al-Azhar comprend la jurisprudence, mais également la grammaire arabe, la littérature et l’histoire. Célèbre par son progressisme, l’institution a servi parmi l’histoire comme un mur contre l’intégralisme musulman.

La construction de la mosquée-université d’Al-Azhar, Egypte

La mosquée-université fut construite sur ordre du calife fatimide Al-Muizz li-Dîn Allah (la dynastie des califes qui a dirigé sur l’Égypte de 969 au 1171 apr. J-C).

À partir de la terminaison de sa construction qui s’allongea sur deux ans, la mosquée devint le lieu central de la ville dans le quel le calife devait passer chaque vendredi pour gouverner lui-même la prière. Il s’agit de la première mosquée édifiée dans la ville du Caire et du plus vieux monument remontant de la période fatimide en Egypte. Les historiens ne s’adaptent pas sur la signification correcte de son appellation. Nombreux imaginent que le nom d’Al-Azhar fait référence à la fille du prophète qui s’intitulait As-Sayyiddah Fatimah Az-Zahra.

Ce qu’il faut connaitre dans la mosquée-université d’Al-Azhar, Egypte

Le bâtiment contenait originairement une vaste cour à ciel couvert enfermée de trois bas-côtés couvert et un seul minaret. Entretenu au fil du temps, il est sous sa forme actuelle un mélange de constructions de différentes époques (fatimides, mameloukes, ottomanes ensuite des restaurations récentes). Il a une surface d’un hectare et estime cinq minarets, six portes et trois cents colonnes en marbre. Au bout de la dynastie des Fatimides (XIIe siècle), la partie couverte de la cour fut étendue. Un couloir fut amélioré de chaque côté de la cour intérieure dont les arcades s’installent sur des colonnes de marbre.

PARTAGER