En Asie : A la découverte de temple de Prambanan-Java

    Temple de Prambanan
    Prmbanan Java

    Les ruines du temple de Prambanan ont été découvertes en 1811. Il est le plus grand temple hindou en Indonésie et amène plus de 1 million de visiteurs par an. N’ayez pas de doute, il y a de la place pour tout le monde dans ce complexe qui constituait auparavant 250 temples, même si la majorité des gens se regroupent autour des trois principaux. Incitez la foule malgré cela afin de regarder ces monuments légendaires sous la menace constante des tremblements de terre destructeurs qui frappent dans la région.

    L’histoire du temple Prambanan

    Érigé vers 850 par Rakai Pikatan, Prambanan que les Javanais nomment ainsi Candi Lara Jonggrang. Il est le plus grand ensemble indouhiste d’Indonésie.

    Au milieu du dernier degré des enceintes carrées concentriques s’établissent les trois temples, ornés de reliefs agrémentant l’épopée du Ramayana, dédicacés aux trois grandes divinités hindouhistes : Shiva, Vishnu et Brahma, et trois temples dédicacés aux animaux qui servent de monture à ces dieux. La restauration de l’endroit a commencé en 1910, elle s’est terminée en 1953. Prambanan est situé à 30 km à l’est de Yodjakarta. Le site est ainsi rangé patrimoine de l’humanité par l’UNESCO. En plus, les sculptures sont innombrables.

    La valorisation du temple Prambanan

    Les temples sont mis en valeur au cours des spectacles préparés toute l’année comme le Tawur Agung, un rituel hindou qui se déroule à la veille de Nyepi (mars ou avril, au période de la nouvelle lune) pour éliminer les mauvais esprits. Il s’agit d’un show coloré fait de récitations, de carillons et de caricatures de papier allégoriquement brûlées avant le lever du soleil. En octobre, c’est au théâtre extérieur d’Aksobya que se manifeste Mahakarya, le spectacle danse javanaise qui regroupe plus de 200 interprètes en costumes ancestraux.

    PARTAGER